Qu’est-ce que le Parcours d’accès spécifique santé (PASS) ?

Partager l'article sur

Sommaire

Depuis 2020, le PACES a cédé sa place au PASS, ou Parcours d’accès spécifique santé, remplaçant la première année de médecine. Ce programme d’enseignement est accessible après inscription sur Parcoursup. Cette formation permet aux étudiants d’accéder à la deuxième année des études médicales, sans numerus clausus. Elle ouvre la voie aux parcours MMOPK (médecine, maïeutique, odontologie, pharmacie et kinésithérapie). En cas d’échec, une réorientation vers une LAS (licence accès santé) peut être envisagée. Afin de maximiser vos chances de réussite, la prépa médecine reste une solution de choix.
  1. Faire une demande de Parcours d’accès spécifique santé : PASS
  2. PASS : des débouchés vers les études MMOPK
  3. Pourquoi faire le choix d’un parcours PASS ?
  4. Quelle différence entre la formation PASS et la licence accès santé (LAS) ?

Faire une demande de Parcours d'accès spécifique santé : PASS

L’objectif du dispositif PASS est d’offrir les mêmes chances d’accès aux études de médecine à un plus grand nombre d’étudiants.

Admission aux filières PASS par inscription sur Parcoursup

Les étudiants en terminale sont appelés à faire leurs vœux sur Parcoursup. Cette plateforme nationale, en vigueur depuis 2018, permet de déposer sa candidature dans plusieurs établissements d’enseignements supérieurs, notamment pour le PASS. Une première sélection se fait sur dossier. Bien entendu, il faudra valider les épreuves du baccalauréat pour débuter le cursus PASS. Vous pouvez également prétendre au PASS avec un DAEU (diplôme d’accès aux études universitaires).

Une lettre de motivation pour votre candidature à cette formation santé

Comme toutes candidatures, votre dossier doit comporter un curriculum vitae et une lettre de motivation. Il est intéressant de vous renseigner sur les compétences et qualités requises pour le métier envisagé. Cela vous permettra de rédiger une lettre engagée et dynamique. L’une des qualités requises pour le PASS est l’appétence pour les matières scientifiques.

Quel taux de réussite aux épreuves avec le parcours PASS ?

Le taux d’inscription aux études de médecine et paramédicales ne cesse d’augmenter. Trois étudiants sur quatre en étude de santé s’engagent dans les filières PASS ou LAS. Cependant, la sélection reste rigoureuse Avec le PACES (Première année commune aux études de santé), 19 % des étudiants accédaient à une orientation en deuxième de médecine. Le dispositif PASS offre un taux de réussite de 25 %. Ce chiffre intervient en début de réforme. Il préfigure une augmentation du taux de réussite PASS ces prochaines années.

PASS : des débouchés vers les études MMOPK

Les débouchés après une formation PASS sont notamment les filières de santé désignées par l’acronyme MMOPK. Ce sigle regroupe les disciplines suivantes : médecine, maïeutique, odontologie, pharmacie et kinésithérapie. Une fois passée la première année commune en PASS ou LAS, chaque filière de santé suit son propre cursus.

Les études de médecine par la filière MMOPK

Le PASS vous permet donc une entrée en seconde année de médecine générale. La formation en médecine se déroule en trois cycles, pour une durée comprise entre 9 et 12 ans d’études. Les apports théoriques, conjugués avec des périodes de mises en pratique, vous ouvrent la voie d’un diplôme d’état. Le tronc de formation commun de médecine générale pourra être complété par une spécialité.

Quel métier pour les étudiants en formation maïeutique ?

La formation de sage-femme est désignée sous le terme de maïeutique. Un parcours de 4 ans d’enseignements théoriques et pratiques après le PASS vous permet d’accéder à ce diplôme.

 Une offre vers l’odontologie : un métier du secteur de la santé

L’odontologie s’intéresse à la santé de votre bouche, de votre mâchoire, de vos dents. Un parcours de six à huit années d’études après le PASS permet de travailler en odontologie. Le métier exercé plus communément en odontologie est celui de chirurgien-dentiste.

Docteur en pharmacie : l’art de la recherche et de la préparation médicales

Nul besoin de vous expliquer le métier de pharmacien. Ce spécialiste de vos traitements est présent sur toute la chaîne de médicaments, de leur préparation à leur délivrance. Il peut, dans certains cas, pratiquer des tests et administrer traitements et vaccins. À moindre échelle par rapport au médecin, le pharmacien peut être consulté pour un prédiagnostic et une orientation médicale. Le pharmacien prodigue également de conseils santé. Le cursus des études en pharmacie est de six années post-bac.

La kinésithérapie : une offre santé au service de votre physique

Le kinésithérapeute accompagne le patient vers un retour à la mobilité. À l’aide de techniques de rééducation, de massages, d’exercices, il aide à lever les freins et les limitations afin de permettre au patient de recouvrer en partie ou en totalité ses aptitudes physiques. Cette formation se fait en cinq années d’études. Si vous désirez accéder aux études de kinésithérapie avec le PASS, il vous faudra choisir l’option STAPS (Sciences et techniques des activités physiques et sportives).

Pourquoi faire le choix d'un parcours PASS ?

Le PASS n’est pas la seule option pour apprendre les métiers du secteur médical et paramédical. Toutefois, le parcours PASS reste le choix de prédilection pour les filières MMOPK.

La réforme du parcours PACES en licence PASS

En 2020, la PACES (Première année commune aux études de santé) se transforme en PASS suite à l’adoption d’un projet de loi remaniant l’accès aux études. Cette réforme PASS sonne le glas du numerus clausus. Désormais, les ARS (Agences régionales de santé) en lien avec les ministères de l’Enseignement supérieur et celui de la Santé, déterminent chaque année un numerus apertus. Le numerus apertus représente un nombre minimum de places pour les étudiants en deuxième année de parcours de formation. A contrario, le numerus clausus définit un nombre maximum de places. Cette avancée majeure avec le PASS, permet à chaque territoire de répondre de façon plus adaptée aux besoins de santé.

Le PASS : une année d’étude en université

La formation PASS se déroule dans une université ayant une UFR (Unité de formation et de recherche). Ainsi, selon le modèle du cursus en université, le parcours PASS s’organise en unités d’enseignements. Le PASS comprend une majeure santé et une mineure hors santé. Il représente une première année de licence validée par des crédits ECTS.

Une majeure santé pour les cours de la licence PASS

La majeure représente la matière principale des enseignements. Toutes les filières PASS possèdent un tronc commun d’enseignements ainsi que des cours spécifiques. Ainsi, certains cours seront différenciés si vous faites le choix d’études de médecine, de maïeutiques, de kinésithérapie, de pharmacie ou d’odontologie (filières MMOPK). Le choix de l’université pour le parcours PASS est important. En effet, chaque établissement compose sa majeure comme il le souhaite. Ainsi, pour exemple, l’offre de cours pour la majeure ne sera pas la même pour un PASS médecine dans une université à Paris  que dans un autre établissement. Toutefois, vous retrouvez généralement les unités d’enseignements suivantes : biologie, sciences humaines, physique, chimie, droit, anglais.

Une mineure hors santé dans le parcours PASS

La mineure ne concerne pas le secteur de la santé. L’étudiant peut choisir librement des cours non compris dans la majeure (droit, langue vivante, économie, etc.). Cependant, le choix des matières de la mineure est à réfléchir avec soin. Prenez en option des unités d’enseignements en lien avec le métier envisagé.

Peut-on redoubler l’année de Parcours accès spécifique santé ?

Contrairement au PACES, le redoublement du PASS n’est pas possible.

Crédits ECTS et classement aux épreuves pour la validation

La deuxième année des filières MMOPK est accessible au regard de deux facteurs : la validation des unités d’enseignements et le classement au PASS. Vous devrez valider 60 crédits ECTS pour prétendre au MMOPK, soit 30 crédits ECTS par semestre. De plus, vous devrez obtenir les meilleures notes parmi les étudiants de votre promotion. Selon votre classement, malgré une validation de votre année PASS, il est possible que vous n’obteniez pas de place pour les études de médecine de votre choix. Chaque université détermine le nombre de places disponibles aux différentes formations MMOPK.

Quelle réorientation pour les étudiants au sortir d’une année PASS ?

En cas de non-réussite à l’entrée en deuxième année MMOPK, quelle option de réorientation après un PASS ? Après la formation, vous pouvez tenter une deuxième candidature aux études MMOPK avec Parcoursup, en passant par une LAS (licence accès santé). Cependant, l’admission en LAS est également soumise à votre classement en PASS et à la validation des 60 crédits ECTS. Si toutefois la LAS n’est pas possible, l’étudiant pourra envisager une autre porte d’entrée vers les études paramédicales. Plusieurs choix de réorientation :
  • D’autres licences telle la licence STAPS, biologie, sciences.
  • Un institut de formation comme un IFSI (Institut de formation aux soins infirmiers).
  • Une nouvelle inscription sur Parcoursup pour une autre filière.
  • Une orientation vers un autre secteur professionnel.

Quelle différence entre la formation PASS et la licence accès santé (LAS) ?

La candidature au LAS se fait en renseignant ses vœux sur Parcoursup, tout comme le PASS. Cette licence est surtout prisée par les étudiants en provenance des filières “sciences”.

Une majeure hors santé avec la licence accès santé

Le PASS est une licence avec une majeure santé. À l’opposé, la licence accès santé se compose d’une majeure hors santé et d’une mineure santé. Ainsi, pour candidater aux études MMOPK, la mineure sera déterminante. Il est possible d’effectuer un LAS dans tous les établissements universitaires disposant ou non d’une faculté de médecine. Les études LAS se déroulent en trois ans.

L’option de se présenter une deuxième fois aux études MMOPK

Le LAS, tout comme le PASS, offre une entrée en deuxième année pour les études des filières MMOPK. Cependant, le PASS ne permet qu’une seule présentation à ces études. L’avantage de la LAS est la possibilité de candidater deux fois aux études MMOPK pendant la durée de la licence. Cela est possible si vous n’avez présenté aucune candidature antérieure aux filières MMOPK. L’orientation vers un PASS ou un LAS dépendra de votre profil scolaire.

Demande
de bourse d'étude

Diploma Santé met en place un programme de bourse visant à offrir jusqu’à l’intégralité des frais de scolarité pour la formule complète de Prépa PASS.

Les autres articles

Télécharger notre brochure

Prendre rendez-vous

Demande de bourse

Télécharger les fiches de cours

Mise en relation

Tous les conseils pour bien préparer sa rentrée en PASS/LAS par un major - Dimanche 23 juin à 14h

Télécharger la brochure