Études, stages, salaire : tout ce qu’il faut savoir avant de devenir médecin généraliste

Partager l'article sur

Sommaire

Devenir médecin généraliste implique de suivre des études longues. Le parcours de formation dure en effet 10 ans après le bac. Depuis 2023 avec l’ajout d’une année de formation supplémentaire en 3e cycle, la médecine généraliste fait partie des spécialités médicales. Une fois le Diplôme d’État de docteur en médecine obtenu, vous pouvez faire le choix d’exercer en tant que médecin libéral, hospitalier, hospitalo-universitaire, militaire ou fonctionnaire. Le monde de la médecine générale est donc vaste et recouvre des réalités très diverses. Le salaire peut sensiblement varier d’un emploi à l’autre. Le secteur médical en France manquant cruellement de médecins, vous n’aurez cependant pas de mal à trouver un emploi dès la fin de vos études pour devenir médecin généraliste.
  1. Devenir médecin généraliste après le bac : l’année en PASS ou LAS
  2. 10 ans d’études dont 3 ans de stages jusqu’au diplôme de docteur en médecine
  3. Devenir médecin généraliste sur le tard : combien d’années prévoir ?
  4. De l’hôpital au cabinet, où exercer son métier de médecin généraliste ?
 

Devenir médecin généraliste après le bac : l'année en PASS ou LAS

Pour devenir médecin généraliste, tout commence après l’obtention du baccalauréat. Il est en effet indispensable pour pouvoir devenir étudiant en PASS (Parcours Accès Spécifique Santé) ou LAS (Licence Accès Santé). Le PASS est le parcours de santé le plus classique, la première année de médecine anciennement appelée PACES avant la réforme des études de médecine en France de 2020. Les étudiants doivent faire leur demande sur la plateforme Parcoursup. L’année de PASS comporte plusieurs examens, dont les résultats influencent le passage en 2e année et votre entrée dans la filière MMOPK (Médecine Maïeutique Odontologie Pharmacie Kinésithérapie). Les étudiants peuvent en effet être admis directement en deuxième année ou passer des épreuves orales supplémentaires. Il est important de savoir que les étudiants ne peuvent pas redoubler cette première année, qu’ils aient choisi la voie du PASS ou de la Licence Accès Santé. Pour mettre toutes les chances de votre côté, vous pouvez prendre une année supplémentaire pour suivre une prépa médecine après le bac ou durant vos études de Terminale voire de Première.

10 ans d'études dont 3 ans de stages jusqu'au diplôme de docteur en médecine

Une fois cette étape franchie, les futurs médecins généralistes sont en route pour de longues études, divisées en plusieurs cycles. Le premier, confère le grade de Licence et on parle d’années précliniques. Le second cycle, dit clinique, débouche sur le grade de Master. Enfin, le troisième est accessible après les Épreuves Classantes Nationales et permet de devenir spécialiste. 6 ans d’études pour obtenir le diplôme de formation approfondie en sciences médicales Dès les deux premiers cycles des études permettant de devenir médecin généraliste, les étudiants plongent dans le domaine de la santé à travers des stages. Le stage du 1er cycle initie aux soins infirmiers. Les stages du 2e cycle comptent en plus un stage auprès d’un médecin généraliste, même pour les étudiants qui ne se destinent pas à cette spécialité. En effet, les deux premiers cycles constituent un tronc commun à toutes les études de santé. Le deuxième cycle se termine avec le concours décisif de la 6e année. Les Épreuves Classantes Nationales ouvrent l’accès à l’internat. En fonction de son classement, chaque étudiant est plus ou moins libre de choisir sa spécialité médicale ainsi que le CHU (Centre Hospitalier Universitaire) où il poursuivra ses études. Le troisième cycle des études de médecine et le choix de la spécialité En France, il existe plus d’une quarantaine de spécialités, médicales ou chirurgicales : Le troisième cycle n’a longtemps duré pour les futurs médecins généralistes que trois ans, alors que les autres spécialités suivaient un internat de quatre années. L’égalité est désormais de mise puisqu’unequatrième année de formation a été ajoutée.Elle est essentiellement dédiée à un stage ambulatoire, mais le troisième cycle en général a pour but l’approfondissement des compétences et l’accompagnement à l’installation. L’internat s’achève par la soutenance de thèse. L’étudiant présente son travail devant un jury composé de trois personnes minimum. Il peut s’agir de médecins généralistes bien sûr, mais aussi de médecins issus d’autres spécialités intéressés par le sujet. L’étudiant a jusqu’à trois ans après la fin de l’internat pour réaliser la soutenance. Sa validation confère le titre de docteur en médecine.

Devenir médecin généraliste sur le tard : combien d'années prévoir ?

Si vous vous êtes lancé dans d’autres études après le baccalauréat, vous avez l’opportunité de rejoindre des études pour devenir médecin généraliste sous certaines conditions. Le processus Passerelle permet en effet aux personnes qui détiennent un Master, un Doctorat, un titre d’ingénieur ou encore un diplôme d’auxiliaire médical ainsi que de docteur en pharmacie ou chirurgie, de rejoindre la formation directement en deuxième ou troisième année d’études de santé. Dans ce cas, vous n’avez pas à passer l’année de PASS ou de LAS. Vous devez monter un dossier de candidature et l’envoyer à l’université que vous souhaitez intégrer. S’il est validé, un entretien oral vous permettra de démontrer votre motivation à redevenir étudiant et à vous lancer dans huit à neuf ans d’études. Le jury est fortement attaché à la cohérence du parcours et à la motivation, en raison du caractère particulièrement long et exigeant des études de santé.

Devenir médecin généraliste sur le tard : combien d'années prévoir ?

Si vous vous êtes lancé dans d’autres études après le baccalauréat, vous avez l’opportunité de rejoindre des études pour devenir médecin généraliste sous certaines conditions. Le processus Passerelle permet en effet aux personnes qui détiennent un Master, un Doctorat, un titre d’ingénieur ou encore un diplôme d’auxiliaire médical ainsi que de docteur en pharmacie ou chirurgie, de rejoindre la formation directement en deuxième ou troisième année d’études de santé. Dans ce cas, vous n’avez pas à passer l’année de PASS ou de LAS. Vous devez monter un dossier de candidature et l’envoyer à l’université que vous souhaitez intégrer. S’il est validé, un entretien oral vous permettra de démontrer votre motivation à redevenir étudiant et à vous lancer dans huit à neuf ans d’études. Le jury est fortement attaché à la cohérence du parcours et à la motivation, en raison du caractère particulièrement long et exigeant des études de santé. De l’hôpital au cabinet, où exercer son métier de médecin généraliste ? Une fois docteur en médecine générale, vous pouvez choisir dans quel environnement vous souhaitez travailler. Devenir médecin généraliste ne mène pas à une carrière unique. Si le médecin de l’hôpital ou du cabinet libéral représente la situation la plus connue, il existe d’autres possibilités. Toutes les conditions d’exercice se caractérisent cependant par la polyvalence du métier et une charge de travail importante. Salaire et quotidien du métier en tant que médecin libéral Pour devenir médecin généraliste libéral, vous devez vous inscrire à l’Ordre des médecins dans le département où vous allez exercer. Pour recevoir un numéro ADELI, l’enregistrement à l’Agence Régionale de Santé est incontournable. Vous devez ensuite vous inscrire à l’Urssaf et à la CPAM, et choisir un cabinet médical qui respecte les normes d’accessibilité pour les patients. Le salaire du médecin libéral dépend du nombre de patients qui viennent le consulter. En effet, le tarif de la consultation est fixe : 25 € en 2023. En moyenne, la consultation d’un patient dure un quart d’heure. Les patients rencontrés peuvent avoir tout type de pathologie. Les patients prennent rendez-vous à votre cabinet, mais vous devez aussi gérer des soins en urgence. En quoi consiste le travail des médecins hospitalo-universitaires ? Le médecin hospitalo-universitaire travaille à la fois comme médecin à l’hôpital, comme professeur à l’université et comme chercheur. Il assure donc aussi bien des soins pour les patients que la formation de futurs médecins et la publication de ses résultats de recherche. Vous commencez en tant qu’Assistant hospitalo-universitaire. Son salaire dépend du statut et de l’ancienneté, mais commence autour de 1 700 €. Pour gravir les échelons et devenir Praticien Hospitalier, il faut cependant s’armer de patience pendant plusieurs années. En effet, il faut que des places se libèrent à l’hôpital, et elles sont rares. En outre, ce n’est pas une facette du métier de médecin accessible en début de carrière. Quand une formation médicale mène à un emploi de fonctionnaire Devenir médecin généraliste peut aussi mener au statut de fonctionnaire. C’est notamment le cas des médecins scolaires. Le type de patients est alors très ciblé, puisqu’il s’agit des élèves des écoles maternelles, primaires, collèges et lycées. Le médecin scolaire est sollicité pour effectuer des bilans de santé en cas de situation préoccupante, valoriser la santé auprès des enfants et réaliser les visites médicales obligatoires. Il s’intéresse à la santé aussi bien physique que psychique des enfants. Le médecin scolaire est recruté sur concours parmi les médecins déjà diplômés. Son travail consiste aussi à assurer un rôle de conseil auprès de l’établissement scolaire et à former le personnel aux soins de premiers secours ou aux gestes à adopter en cas d’épidémie. Cet aspect du métier de médecin généraliste offre un bon équilibre entre vie professionnelle et vie privée. En fonction des années d’expérience, le médecin peut percevoir entre 2 294 € et 3 923 € (chiffres de 2023). Les autres possibilités d’exercice du métier de médecin généraliste Le médecin généraliste peut travailler dans des milieux encore différents. Le médecin militaire accompagne une unité sur le terrain, effectue les soins en hôpital militaire ou fait de la recherche à l’IRBA (Institut de Recherche Biomédicale des Armées). Vous avez le choix entre un emploi ponctuel par contrat et passer un concours pour devenir étudiant à l’École de santé des armées. Un médecin du travail est aussi un médecin généraliste. Cet emploi consiste à surveiller l’état de santé des employés des entreprises. Il assure la visite médicale préalable à l’embauche, conseille son patient en s’intéressant particulièrement à son environnement professionnel. Devenir médecin généraliste assure des débouchés variés : le lieu d’exercice, la typologie des patients, des soins à effectuer, sont autant de paramètres qui diffèrent sensiblement. Médecin généraliste recouvre, à ce titre, presque plusieurs métiers ! Dans tous les cas, vous devrez réussir votre première année. Cet objectif, Diploma Santé aide les étudiants à l’atteindre, grâce à ses formules de formation adaptées.

Demande
de bourse d'étude

Diploma Santé met en place un programme de bourse visant à offrir jusqu’à l’intégralité des frais de scolarité pour la formule complète de Prépa PASS.

Les autres articles

Télécharger notre brochure

Prendre rendez-vous

Demande de bourse

Télécharger les fiches de cours

Mise en relation

Tous les conseils pour bien préparer sa rentrée en PASS/LAS par un major - Dimanche 14 juillet à 14h

Télécharger la brochure