Comment devenir médecin ? Bac, spécialités, nos conseils d’experts

Partager l'article sur

Sommaire

Le manque de médecins n’a jamais été aussi criant en France. En 2022, 11 % des Français n’avaient pas de médecin traitant. Pour pallier cette pénurie, diverses réformes ont été mises en œuvre : fin du numerus clausus, refonte de la première année d’études, etc. Pour s’assurer d’un accès en médecine, mieux vaut faire les bons choix. Le bac général avec des spécialités scientifiques s’avère le meilleur baccalauréat pour devenir médecin.
  1. Général, technique, professionnel, choisir le bon bac pour devenir médecin
  2. Déterminer les spécialités les plus adaptées au lycée général
  3. PASS ou Licence avec option accès santé, construire une stratégie Parcoursup efficace

Général, technique, professionnel, choisir le bon bac pour devenir médecin

Officiellement, tous les bacheliers peuvent postuler et être admis en études de médecine. La réalité est bien plus contrastée. L’essentiel des étudiants admis en première année est titulaire d’un bac général. Le bac général demeure le diplôme du secondaire pour devenir médecin généraliste L’ancien bac S a disparu avec la réforme du lycée de 2019. Cette filière constituait la voie royale vers les études de médecine. Malgré les changements opérés, le bac général a conservé sa primauté. Le PASS, Parcours accès spécifique santé admet essentiellement des titulaires du bac général Le ministère de l’Enseignement supérieur a mis en ligne une analyse des vœux Parcoursup 2023. Pour PASS, de nombreuses universités ont accueilli 100 % d’étudiants titulaires d’un bac général. C’est le cas des universités de Bordeaux, de Nantes ou d’Amiens. C’est également le cas pour certaines facultés franciliennes telles que la Sorbonne. Ces pourcentages peuvent varier selon la discipline mineure choisie. Ce pourcentage ne descend toutefois jamais sous les 85 %. L’Université de Paris Cité avec mineure “Métiers du soin et du social” a ainsi accueilli 86 % d’étudiants avec un bac général. Celui-ci est donc bien le sésame vers médecine. Un bac général avec mention s’avère presque obligatoire pour être accepté en études de médecine Les titulaires d’un bac général intègrent plus facilement une formation en médecine. Cela peut toutefois ne pas suffire. Les exigences de la filière sont telles que seuls les meilleurs élèves sont retenus. Pour PASS, environ 75 % des admis en 2020 avaient obtenu une mention au baccalauréat. Si l’on détaille, 36 % des admis en PASS ont eu la mention Très bien. La proportion est équivalente pour la mention Bien avec 37 % d’admis. Les chiffres augmentent pour la 2e année du cycle MMOPK. Les étudiants admis sont 97 % à avoir obtenu une mention au bac, dont 62 % la mention Très bien ! Le bac technologique ST2S constitue une voie vers les des formations du secteur de la santé Le bac ST2S (Sciences et technologies de la santé et du social) prépare a des carrières dans le domaine sanitaire, social et médical. Est-il pour autant un bac pour devenir médecin ? Des cours en première et en terminale qui éveillent aux problématiques de la médecine Les cours de première et terminale s’avèrent une bonne base pour une orientation vers des études de santé. Les élèves étudient notamment la physique-chimie appliquée à la santé, la biologie et la physiopathologie. Les bacheliers ST2S peuvent envisager une carrière d’infirmier notamment. Une intégration plus difficile aux études de médecine Les possibilités d’intégrer PASS après un bac technologique demeurent limitées. En 2022, 0,7 % des élèves de terminale technologique ont fait des vœux PASS sur Parcoursup. Le chiffre est plus élevé pour la licence avec option santé : 1,8 %. Les chiffres de l’admission descendent à 0,4 % pour PASS et 1,2 % pour la licence accès santé. Toutefois, les titulaires d’un bac ST2S peuvent bénéficier de la troisième voie d’accès en MMOPK. Ils doivent d’abord obtenir leur diplôme d’État d’infirmier dans un institut de formation en soins infirmiers. Avec un excellent dossier, ils peuvent profiter de la passerelle vers les études de médecine. Intégrer la formation pour devenir médecin avec un bac professionnel reste une exception Chaque année nous apporte le récit d’un élève ayant réussi son année de PASS avec un bac professionnel en poche. Ces histoires sont bien réelles, mais elles demeurent tout à fait exceptionnelles. En 2022, 0,5 % des titulaires de bac pro ont été admis en Licence avec option santé et 0,2 % en PASS. Rappelons que l’admission en première année ne garantit nullement d’être admis en deuxième année de médecine. Les taux de refus sont importants pour les étudiants en PASS venus de bac pro. Sans surprise, le bac pro n’est pas le meilleur bac pour devenir médecin.

Déterminer les spécialités les plus adaptées au lycée général

Le bac général s’avère le meilleur bac pour devenir médecin. Il faut aussi choisir les spécialités les plus pertinentes pour des études de médecine. Pour intégrer PASS, des enseignements de spécialités en sciences sont recommandés L’année de PASS s’articule autour de deux blocs. La discipline majeure est centrée sur la santé. La discipline mineure porte sur une autre thématique (Droit, Biologie, etc.). Les sciences donnent des méthodes et des outils pour réussir en PASS Le Parcours d’accès spécifique santé accueille essentiellement des élèves formés aux méthodes et aux exigences scientifiques. Parmi les spécialités proposées, trois semblent particulièrement indiquées. Il s’agit de Physique-chimie, SVT et Mathématiques. Durant les cours, les élèves découvrent la méthodologie scientifique. Elle sera réinvestie durant la formation de médecin. Ils doivent également faire face à un important volume de travail. Cette capacité de travail constitue une clé de la réussite pour des études de médecine. Une petite latitude en première, deux spécialités de sciences obligatoires en terminale En première, les élèves choisissent trois spécialités. Pour PASS, ils peuvent opter pour trois spécialités scientifiques. Une formule avec deux spécialités scientifiques et une non-scientifique reste possible. Cela permet notamment de renforcer sa culture générale. En terminale, les choix se restreignent. Les spécialités scientifiques sont incontournables. C’est particulièrement le cas de l’enseignement de Physique-chimie. Les étudiants avec les spécialités Physique-chimie, SVT et l’option maths complémentaires ont le plus de chance d’être admis en PASS. Pour une Licence avec option santé, une spécialité non scientifique demeure possible Plusieurs centaines de licences proposent une option accès santé. Ces formations s’articulent autour de deux disciplines. La discipline majeure peut porter sur de nombreux thèmes. La discipline mineure est axée sur la santé. Les licences avec option accès santé permettent une diversification des parcours. De vraies possibilités pour le choix des spécialités en première À l’issue d’une première année de licence réussie, les étudiants peuvent intégrer médecine (MMOPK) en deuxième année. Le choix des spécialités pour le bac dépend de plusieurs facteurs (projet, résultats, etc.). En première, une spécialité scientifique sur les trois s’avère un minimum. Deux, voire trois spécialités scientifiques sont nécessaires si l’objectif est de devenir docteur. Le processus de choix est le même que pour PASS. La situation est différente si les études de médecine constituent une option parmi d’autres projets d’orientation. Dans ce cas, une ou deux spécialités scientifiques peuvent suffire. Une spécialité en sciences reste incontournable en terminale L’admission en LAS sans spécialités scientifiques demeure possible avec un excellent dossier. Toutefois, le choix d’un enseignement en sciences semble un minimum. La spécialité SVT constitue une option intéressante. Les étudiants en licence Sciences de la vie avec option santé obtiennent de bons taux d’admission en MMOPK

PASS ou Licence avec option accès santé, construire une stratégie Parcoursup efficace

Le Parcours accès spécifique santé et la licence avec option accès santé constituent les deux voies post-bac pour devenir médecin. À l’issue d’une première année validée, et à condition d’un bon classement, les élèves peuvent intégrer MMOPK. Ils choisissent alors une orientation en médecine, maïeutique, odontologie, pharmacie ou, kinésithérapie. PASS, la voie la plus efficace pour accéder aux études de médecine En 2022, PASS a représenté 12 % des vœux sur Parcoursup. Ce chiffre est en hausse constante. Cela témoigne de l’attrait pour les métiers de la santé. Pour autant, le nombre de places n’a guère évolué. Il est estimé à environ 4 places pour 100 candidats. L’étudiant doit formuler le plus de vœux PASS possible. Il doit être prêt à suivre ses études dans une université loin de son domicile. PASS constitue la meilleure option pour être accepté en MMOPK. Le choix de la discipline mineure sur Parcoursup peut s’avérer décisif. À titre d’exemple, l’Université Paris Cité a accueilli 4 % de bacheliers technologiques pour son PASS avec la mineure “Biologie-Physique-Chimie”. L’Université de Rennes avec une mineure en Physique a accueilli 9 % d’élèves issus d’un bac pro. Les étudiants doivent bien étudier les fiches d’information de chaque université sur Parcoursup. La licence avec option accès santé pour une diversification des profils en études de médecine La LAS permet à des étudiants encore hésitants de suivre une formation offrant plusieurs issues. Le choix de la discipline majeure est vaste : droit, économie, langues, histoire, psychologie, STAPS, etc. La discipline mineure axée santé prépare à une orientation vers des études de médecine. Lors de la saisie des vœux sur Parcoursup, le choix de la licence doit être guidé par le goût et les résultats de l’étudiant. Poursuivre ses études dans la discipline majeure constitue en effet une vraie possibilité. Si le désir de devenir médecin est très fort, une licence de Biologie avec option accès santé est un excellent choix. Pour intégrer le deuxième cycle MMOPK, les étudiants de PASS ou de licence option accès santé doivent valider leur première année avec de très bons résultats. L’admission en PASS et en LAS se fait après l’obtention du bac, en fonction des vœux saisis sur Parcoursup. Il suffit en théorie d’avoir le bac pour devenir médecin, en tout cas pour pouvoir en suivre les études. En réalité le bac général avec des spécialités en sciences est le plus sûr moyen pour espérer exercer le métier de médecin.

Demande
de bourse d'étude

Diploma Santé met en place un programme de bourse visant à offrir jusqu’à l’intégralité des frais de scolarité pour la formule complète de Prépa PASS.

Les autres articles

Télécharger notre brochure

Prendre rendez-vous

Demande de bourse

Télécharger les fiches de cours

Mise en relation

Les 5 clés pour s’organiser en PASS/LAS + 1h d'immersion en cours de chimie - Samedi 20 avril à 14h

Télécharger la brochure