Les études de médecine en France sont particulièrement connues pour leur difficulté et leur durée. En effet, les étudiants s’engageant dans les études de médecine se projettent dans de très nombreuses années d’études, ce qui pose aussi la question de savoir qui finance les études de médecine. Cependant, le nombre d'années d'étude fluctue tout de en fonction de la spécialisation choisie ! Pour les jeunes français passant le bac et souhaitant s'orienter vers des études médicales, il peut être difficile de se projeter sans savoir combien d'années d'études les attendent.

A l’issue de la première année de médecine (anciennement PACES), les étudiants passent un concours et s’orientent en Médecine, Maïeutique, Odontologie, Pharmacie ou encore Kinésithérapie. Les étudiants suivent pendant cette première année une formation commune, avec un enseignement centralisé. Ils ont souvent en parallèle de la faculté un suivi en prépa afin d'augmenter leurs chances de réussite au concours. Les prépas permettent aussi à l'étudiant d'affiner et de confirmer son choix de spécialité MMOPK.

Pour chacune de ces spécialités, le temps des formations diffère.

Maïeutique

La filière maïeutique forme au métier de sage-femme. La formation dure au total 5 ans : un an de PASS, puis 4 ans de formation spécifique en écoles agréées. Les 4 années spécifiques à la maïeutique se découpent en deux cycles. Le premier cycle se compose à la fois d’apports théoriques (anatomie, gynécologie, droit, santé publique…) et d’un peu de pratique grâce à des stages courts. Le second cycle est beaucoup plus axé sur la clinique, avec de nombreux stages, dont le dernier semestre à plein temps, qui leur permet d’être diplômé maïeuticien(ne).


Odontologie

L’odontologie correspond à la médecine dentaire, elle forme au métier de dentiste ou chirurgien-dentiste. Pour cette spécialisation, il faut compter 6 à 8 ans. En effet, les programmes comptent 3 cycles universitaires pour former les dentistes. Le premier cycle se compose de la première année, commune à toutes les études de santé, puis de la deuxième année, qui est encore purement théorique. Le deuxième cycle dure 3 ans, il allie des apports de cours théoriques et de pratique, avec la réalisation des premiers stages. Enfin la troisième cycle dure entre 1 et 3 ans en fonction de l’orientation que l’étudiant veut donner à sa pratique par la suite. En effet, la formule en un an destine plutôt à une carrière libérale, tandis que la formule longue prépare davantage à une carrière hospitalière.

Pharmacie

Les études de pharmacie durent entre 6 et 9 ans en fonction de la filière choisie. En effet, les études de pharmacie se composent de la première année commune à l’ensemble des études de santé, puis de 3 années de tronc commun. En 4e année les étudiants se spécialisent. En effet, ils vont soit faire le choix de travailler en officine, et donc finir leur formation par deux années supplémentaires, soit travailler en pharmacie d’usage intérieur ou en biologie, et ainsi poursuivre un an de formation universitaire puis réaliser un internat de 4 ans pour être diplômé.

Concours pharma préparation LAS PASS
spécialisation kiné

Kinésithérapie

Les études de kinésithérapie durent 5 ans au total. A l’issue de la première année, les étudiants admis intègrent un institut de formation en masso-kinésithérapie (IFMK), ou ils sont formés pendant 4 ans. Le programme regroupe pendant 4 ans des enseignements théoriques et pratiques, avec des stages dans différents milieux.

Médecine

La filière médicale est celle qui représente le cursus d’études le plus long : entre 9 et 12 ans. En effet, les étudiants en médecine, à l’issue de la première année, poursuivent par 5 ans d’enseignements de tronc commun à l’université. Pendant ces 5 ans, les apports sont à la fois théoriques à la faculté, et pratiques avec des stages en milieu hospitalier (les étudiants ont le statut d’externe).


Qu'en est-il des ECN ?

A la fin de la sixième année, les étudiants sont soumis à un nouveau classement : les Epreuves Classantes Nationales (ECN). La sélection se fait en fonction des notes obtenues aux examens pendant 5 ans et des stages. Ces épreuves, comme leur nom l’indiquent, classent les étudiants à l’échelle nationale et déterminent à la fois leur admission dans un domaine de spécialité (chirurgie, médecine générale, néphrologie, gynécologie par exemple), et le lieu où ils vont réaliser leur internat. La réussite de l’ECN détermine donc l’internat que l’étudiant va réaliser, et le métier qu’il exercera ensuite.

L’internat dure 3 à 6 ans, en fonction de la spécialité pour laquelle l’étudiant est formé. Il faut ainsi compter 3 ans d’internat pour les médecins généralistes, contre 6 ans pour les pédiatres ou les chirurgiens. Il s'agit en quelques sortes d'un stage en continu, les internes sont sur le terrain à plein temps, et ne retournent plus à l'université. Chaque cycle dure 6 mois, et il n'y a plus d'examen à proprement parler. Pendant son internat, l'étudiant devient professionnel, il fait de la recherche, notamment dans le cadre de sa thèse, et il est rémunéré (attention, son niveau de vie n'est cependant pas celui d'un médecin senior !).

Les universités suivent toutes le même modèle de formations pour chacune de ces filières. Le temps d'études ne dépend donc pas de l'université. Les études médicales sont ponctuées par des apports théoriques mais aussi par des stages. Ces stages permettent aux étudiants de mettre en pratique leurs connaissances.

Ainsi les deux spécialisations de métiers de la santé pour lesquelles les études sont les plus courtes sont sage-femme et kinésithérapeute, avec 5 ans d’études.

En médecine, la spécialisation la plus courte à l’issue de l’internat est celle de médecin généraliste. Pour ce métier l’internat leur permet de finir leurs études au bout de 9 ans.