Reconversion en médecine : comment rejoindre une formation dans le domaine de la santé ?

Partager l'article sur

Sommaire

En France, il n’y a pas d’âge pour envisager une reconversion en médecine, et les formations pour rejoindre la filière de la santé son nombreuses. C’est donc un choix que peuvent faire les soignants qui souhaitent exercer un nouveau métier tout en restant dans le secteur de la santé, comme les personnes dont la carrière est éloignée du domaine médical. Les compétences et la motivation sont les piliers d’une reconversion en médecine réussie. Selon le métier visé et votre niveau d’études, diverses trajectoires sont possibles. La procédure Passerelle s’adresse aux titulaires d’un diplôme de second cycle. La VAE est la réponse apportée par l’État aux professionnels qui ont une longue expérience mais aussi aux médecins souhaitant donner un second souffle à leur carrière en changeant de spécialité. Dans tous les cas, un bilan de compétences et un accompagnement professionnel sont importants pour cibler le métier et se préparer à reprendre des études.
  1. La procédure Passerelle, pour une reconversion en médecine en deuxième ou troisième année
  2. La VAE, pour faire valoir ses compétences dans une nouvelle filière professionnelle
  3. Se reconvertir dans une nouvelle spécialité quand on est déjà médecin
  4. Des outils pour être accompagné dans son projet de reconversion en médecine
  5. Une reconversion par la création d’une start-up pour les professionnels de santé

La procédure Passerelle, pour une reconversion en médecine en deuxième ou troisième année

La formation la plus directe pour se préparer à un travail dans le secteur de la médecine consiste à s’inscrire en PASS (Parcours Accès Spécifique Santé) après le diplôme du Baccalauréat. Cette première année ouvre la porte à la MMOPK, c’est-à-dire à la filière médecine proprement dite. Il est cependant possible de rejoindre directement la MMOPK sans passer par le PASS. Passerelle, une procédure pour rejoindre médecine avec un niveau Bac+5 La procédure Passerelle s’adresse aux titulaires d’un diplôme de Master, Doctorat, d’ingénieur ou d’auxiliaire médical. Passerelle est donc une solution de reconversion en médecine pour les soignants aussi bien que pour des personnes ayant exercé des métiers variés. Il n’est en effet pas nécessaire que votre Master ou Doctorat soit en rapport avec la santé. Si vous avez atteint au moins le grade Master, vous pouvez candidater auprès de l’université proposant la formation qui vous intéresse. Attention, vous devrez préciser si vous avez déjà été inscrit en première année d’études de santé. En effet, les métiers de la santé requérant des études de médecine ne peuvent être tentés que 2 fois maximum au cours d’une vie L’évaluation des compétences et l’admission en médecine avec Passerelle La procédure Passerelle permet d’entrer directement en deuxième ou troisième année de MMOPK. Vous n’avez donc pas à suivre une année de PASS comme la plupart des futurs médecins. Vous devez tout de même franchir plusieurs étapes pour vous reconvertir grâce à la procédure Passerelle. La première est la constitution d’un dossier. Il doit notamment comprendre une lettre de motivation expliquant votre projet de reconversion en médecine. Il est associé à un CV retraçant vos études et votre expérience professionnelle depuis le Baccalauréat. Démontrez que vous connaissez bien le secteur de la santé et que vous êtes conscient de la charge de travail qui vous attend durant les études.  Ciblez bien votre projet et votre filière. En effet vous ne pouvez candidater qu’à une seule formation par année donnée. Après lecture de votre dossier et en cas de réponse positive, la commission vous convoque pour un entretien oral. Le jury s’attend à ce que vous sachiez prendre du recul sur votre parcours tant académique que professionnel. La cohérence de votre projet professionnel avec votre parcours est examinée de près. Un stage dans un service hospitalier, une expérience auprès de patients, toute activité liée à la santé est valorisée. Si les compétences médicales et scientifiques sont un atout, elles ne sont pas indispensables pour obtenir une réponse positive et être admis dans les formations médicales.

La VAE, pour faire valoir ses compétences dans une nouvelle filière professionnelle

La VAE ou Validation des Acquis de l’Expérience est une solution de reconversion qui concerne un vaste secteur médico-social plus que la médecine à proprement parler. C’est la voie professionnelle à suivre si vous avez déjà un travail mais rêvez de devenir préparateur en pharmacie hospitalière, prothésiste, ergothérapeute ou encore exercer un métier de soins et service à la personne. Un changement de métier facilité pour les professionnels de la santé La VAE permettant de transformer l’expérience en diplôme, il est indispensable pour sa reconversion en médecine d’avoir préalablement travaillé dans le milieu de la santé. Dans le dossier écrit et lors de l’entretien oral, il faut en effet prouver que votre expérience professionnelle vous a donné les compétences nécessaires à l’exercice du nouveau métier. Quel que soit votre métier de départ, vous devez avoir exercé durant au moins 1 an à temps plein pour pouvoir demander une VAE. La reconversion particulière des IDE en infirmier ou infirmière de bloc opératoire Devenir IDE (infirmier diplômé d’État) n’est pas possible par la VAE. Trois années d’études restent incontournables pour devenir infirmier ou infirmière. Toutefois, certains aménagements du cursus sont autorisés pour les soignants durant la première année de formation. Les aide-soignants ou une auxiliaire de puériculture souhaitant devenir infirmiers ou infirmière doivent alors monter un dossier qui sera validé par une commission. Une seule VAE liée au monde infirmier existe. Elle s’adresse aux IDE souhaitant devenir infirmier ou infirmière de bloc opératoire diplômé d’État (Ibode). Le candidat doit prouver la maîtrise de 9 compétences, dont l’une ne s’acquiert qu’en formation.

Se reconvertir dans une nouvelle spécialité quand on est déjà médecin

Outre la réforme du PASS, les études de santé en France permettent désormais l’évolution des médecins en exercice qui souhaitent changer de spécialité ou se surspécialiser. Sont concernés les médecins qui exercent leur métier depuis au moins 3 ans. Ils peuvent alors candidater pour une reconversion en médecine dans un autre domaine de la santé. Il est ainsi possible de donner un nouvel élan à son travail sans quitter les métiers de la santé. Le choix offert aux médecins est vaste. Les métiers de la pédiatrie, de la psychologie, de la gériatrie et bien d’autres formations leur sont en effet ouverts. Un médecin peut aussi choisir de rajouter une option à son diplôme ou de suivre une formation transversale. Si les formations sont nombreuses, les places sont en revanche rares. Dans toute la France, on compte moins de 300 places liées à ce type de reconversion professionnelle. Le médecin qui choisit cette voie de reconversion repart alors pour des études de santé en internat (troisième cycle des études). Un médecin peut postuler une seule fois chaque année. L’admission repose largement sur la cohérence entre l’expérience professionnelle déjà acquise par le médecin dans son exercice et les compétences exigées dans son nouveau service. Cette possibilité de reconversion en médecine reste cependant ouverte durant toute la vie professionnelle des médecins.

Des outils pour être accompagné dans son projet de reconversion en médecine

Comme dans tous les domaines professionnels, une reconversion en médecine requiert un bon accompagnement pour réussir. Si vous rêvez d’un métier de la santé mais que vous ne savez pas quelle carrière cibler précisément, le bilan de compétences est la première étape à réaliser. Les résultats vous permettront de vous orienter vers un travail au plus près des patients tel qu’IDE par exemple, ou de préciser le service dans lequel vous vous épanouirez le mieux en tant que médecin. Le bilan de compétences peut être réalisé sur vos heures de travail ou hors temps de travail. Ce type de bilan est payant, de même que les formations dans les métiers de la santé. Toutefois, plusieurs dispositifs peuvent vous soutenir financièrement. C’est notamment le cas du CPF (Compte Personnel de Formation), auquel vous cotisez automatiquement par votre travail. Le CPF assure un droit à la formation tout au long de la vie professionnelle. Une reconversion en médecine est le moment idéal pour le solliciter. Vous pouvez connaître à tout moment le montant disponible en vous connectant sur votre compte CPF. Vous pourrez également vérifier que la formation visée est éligible au CPF.

Une reconversion par la création d'une start-up pour les professionnels de santé

Se reconvertir en médecine ne signifie pas uniquement embrasser le métier de médecin. Si le bilan de compétences met en relief vos compétences de gestionnaire, de financier ou encore de juriste, pensez à fonder une start-up médicale !  Créer une start-up, ce n’est pas se lancer à l’aveuglette dans un nouveau travail. Il existe même un Diplôme Universitaire (DU) dédiée à cette activité. Il s’adresse aux soignants qui souhaitent monter leur propre structure et à tout titulaire d’un Master. L’étudiant apprend tous les aspects spécifiques à la gestion d’une start-up en santé ou d’une MedTech. Les études durent une année et permettent de sortir du cadre des soins en mettant l’accent sur l’intelligence artificielle, le travail à distance (téléconsultation), les logiciels utilisés par les soignants, etc. Se mettre au service des professionnels de santé est ainsi une autre façon de rejoindre le monde des soignants. Vous offrez aux IDE, aux médecins ou aux patients une réponse technique pour gagner du temps, être plus efficace dans leur travail quotidien ou pour améliorer leur vie à l’hôpital. La reconversion en médecine présente de multiples facettes. Que vous souhaitiez devenir médecin ou IDE, créer une start-up, intégrer le milieu de la santé ou changer de spécialité, la plupart des reconversions exigent de repasser par quelques années d’études. Pour devenir médecin, Diploma Santé vous propose son accompagnement unique au cours d’une année de prépa, pour intégrer médecine via le PASS.

Demande
de bourse d'étude

Diploma Santé met en place un programme de bourse visant à offrir jusqu’à l’intégralité des frais de scolarité pour la formule complète de Prépa PASS.

Les autres articles

Télécharger notre brochure

Prendre rendez-vous

Demande de bourse

Télécharger les fiches de cours

Mise en relation

Les 5 clés pour s’organiser en PASS/LAS + 1h d'immersion en cours de chimie - Samedi 20 avril à 14h

Télécharger la brochure