Devenir médecin : les études à suivre, leurs débouchés et le salaire auquel prétendre

Partager l'article sur

Sommaire

Chaque année, de plus en plus de candidats, souhaitant poursuivre des études de santé, choisissent le cursus pour devenir médecin. Le métier offre de nombreux débouchés en libéral ou en centre hospitalier et des salaires attractifs. Pourtant, avant d’obtenir leur diplôme de docteur en médecine, les étudiants doivent affronter un parcours très sélectif, mêlant cours théoriques et stages en situation réelle.

 
  1. Quelles sont les missions du métier de médecin ?
  2. Quelles sont les qualités requises pour devenir médecin ?
  3. Combien d’années d’études faut-il pour devenir médecin ?
  4. Quelles sont les spécialités médicales dont les études sont les plus courtes ?
  5. Quel est le coût des études pour devenir médecin ?
  6. Quel salaire touchent les médecins à la fin de leurs études de médecine ?
  7. Quelles sont les possibilités d’exercice du métier après des études de médecine ?

Quelles sont les missions du métier de médecin ?

Le médecin travaille en libéral ou en tant que salarié. Il peut être généraliste ou spécialiste. Après un interrogatoire précis, le médecin pratique un examen clinique sur ses patients. Il diagnostique la pathologie et prescrit si besoin le traitement adéquat. Professionnel de santé polyvalent, le généraliste n’a pas de spécialité donnée. Si besoin, il oriente ses patients vers un médecin spécialiste.

Quelles sont les qualités requises pour devenir médecin ?

Les médecins, généralistes ou spécialistes, doivent avoir de vastes connaissances médicales.   Ils examinent toutes les générations (enfants, personnes âgées).   Avoir de l’endurance physique, de la concentration et savoir garder son sang-froid sont également des qualités indispensables dans ce métier. Toutefois, la pratique de la médecine repose avant tout sur l’humain.   Les médecins doivent savoir écouter leurs patients, les conseiller. Ils établissent une relation de confiance, souvent sur le long terme.

Combien d'années d'études faut-il pour devenir médecin ?

Une fois le bac obtenu, la durée des études de médecine varie. Cependant, un minimum de 9 années d’études est nécessaire pour devenir médecin généraliste. Pour les médecins spécialistes, il faut compter de 10 à 12 ans d’études. Les étudiants se forment au métier à l’université et dans le centre hospitalier associé. La formation débouche sur l’obtention du diplôme d’État de docteur en médecine. Il est obligatoire pour pouvoir exercer en France.

Première année de médecine : PASS ou LAS pour accéder aux filières d’études de santé

Une trentaine d’universités proposent un cursus de médecine en France. La médecine fait partie des cinq filières d’études de santé appelées MMOPK (médecine, maïeutique, odontologie, pharmacie, kinésithérapie). Pour accéder aux MMOPK, les lycéens doivent réussir une première année de médecine après le bac. L’ancienne Première année commune aux études de santé (PACES) a été réformée. Désormais, deux voies sont proposées : le PASS (parcours d’accès spécifique santé) ou la LAS (Licence avec option accès santé). L’accès aux filières MMOPK (et parfois au paramédical) dépend des résultats au contrôle continu et du classement aux examens. Mais alors PASS ou LAS, quel parcours choisir pour faire médecine ?

Le PASS, parcours d’accès spécifique santé : une formation à dominante santé dès le départ

Pour intégrer le Parcours d’accès spécifique santé, les lycéens candidatent via Parcoursup. Cette filière est plébiscitée par les étudiants envisageant une carrière dans les métiers du médical. Le PASS propose une formation à dominante santé et une discipline mineure au choix. Les étudiants passent un partiel par semestre. Un numerus apertus est fixé. Il détermine le nombre d’étudiants accédant en deuxième année d’études de médecine. Selon son classement aux examens, l’étudiant est admis ou pas.

La LAS, licence d’accès santé : une formation plus généraliste avec une composante santé

À l’inverse du PASS, la Licence d’accès santé (LAS) est un licence généraliste avec une option accès santé. Le lycéen choisit le domaine qui correspond le mieux à ses aptitudes (SVT, lettres, droit, économie, etc.). Mais il suit également des enseignements liés à la santé. S’il valide sa première année de licence et son option santé, l’étudiant peut postuler à l’entrée en deuxième année d’études de santé. En LAS, l’étudiant ne peut demander d’intégrer les filières MMOPK que deux fois, à la fin de chaque année d’études.

Premier cycle de médecine : les bases du secteur médical

Ce premier cycle d’études de médecine dure deux ans. Les connaissances en sciences indispensables pour embrasser un métier dans le médical sont dispensées. Les étudiants font un stage d’initiation aux soins infirmiers de quatre semaines. Ensuite, un minimum de 12 semaines de stages dans différents services hospitaliers est prévu sur les deux années de formation. Les étudiants obtiennent le diplôme de formation générale en sciences médicales, niveau licence.

Deuxième cycle de médecine ou externat : l’acquisition d’une formation médicale complète

Ce deuxième cycle d’études de médecine, nommé externat, s’étale sur trois ans. Il est axé sur les pathologies, les traitements et la prévention. L’étudiant apprend les bases de chaque spécialité. La pratique est plus développée : la moitié de la formation est réalisée à l’hôpital sous forme de stages. Les externes sont le statut d’étudiants-salariés et ces stages sont indemnisés. Ils doivent effectuer au minimum 25 gardes sur les trois années d’études. En fin de deuxième cycle, ils obtiennent un diplôme de formation approfondie en sciences médicales.

Troisième cycle de médecine : le choix des spécialités et l’internat

Le troisième cycle sonne l’heure de la spécialisation et de l’internat. En fin d’externat, les étudiants en médecine passent l’examen dématérialisé national (EDN). Leur classement à ce concours détermine leur admission et le choix de leur spécialité. Il existe 44 spécialités de médecine. 13 sont des spécialités chirurgicales (neurochirurgie, urologie, etc.). 30 sont des spécialités médicales (allergologie, pédiatrie, psychiatrie). Enfin, la biologie médicale est l’unique spécialité biologique. Pour devenir généraliste, l’internat dure trois ans. Pour les autres spécialités, de quatre à six ans. Les internes en médecine développent leur pratique lors de stages semestriels. S’ils valident leur thèse d’exercice, les stages et enseignements de leur formation, ils obtiennent le diplôme d’État de docteur en médecine. Il est assorti du diplôme d’études spécialisées de la spécialité suivie.

Quelles sont les spécialités médicales dont les études sont les plus courtes ?

Selon la spécialité médicale choisie, la durée des études de santé varie de plusieurs années. Certaines formations de santé sont plus courtes que d’autres. C’est le cas de la maïeutique et de la kinésithérapie. La filière maïeutique forme au métier de sage-femme. Au total, les études durent cinq années. D’abord un an de PASS suivi de quatre ans de formation spécifique dans des écoles agréées. Les études de kinésithérapie durent également cinq ans. Après leur première année de médecine, les étudiants intègrent un institut de formation en masso-kinésithérapie (IFMK) pendant quatre ans.

Quel est le coût des études pour devenir médecin ?

En moyenne, une année de formation à l’université revient à 20 000 euros. Mais le coût des études de médecine dépend de divers facteurs.

Une prépa santé pour réussir sa première année de médecine

Des établissements privés proposent de préparer l’étudiant en médecine au concours de première année ou à l’EDN dès la troisième année de formation médicale. En moyenne, une prépa santé coûte environ 7 000 euros par an en Île-de-France et 4 000 euros annuels en province.

Des frais fixes pour s’inscrire en cours à la faculté de médecine

Chaque année, l’étudiant en médecine doit s’acquitter de frais de scolarité de 170 euros en moyenne. Une cotisation annuelle à la Contribution de vie étudiante et de campus (92 euros) est également demandée.

Les frais de la vie courante en études de médecine

Comme tous les étudiants, l’étudiant en médecine doit subvenir à ses besoins quotidiens : payer un loyer, les transports, s’alimenter. Les frais de la vie courante s’élèvent en moyenne à 1 000 euros par mois.

Quel salaire touchent les médecins à la fin de leurs études de médecine ?

La diversité de revenus des médecins a été corroborée par une étude de l’Insee, publiée en 2015. L’institut indiquait un revenu d’activité moyen net de 8 845 euros par mois en France, généralistes et spécialistes confondus. Cependant, l’Insee précisait aussi que ce revenu moyen pouvait varier du simple au double suivant la spécialité médicale choisie. Les médecins généralistes sont en bas de l’échelle de revenus, d’après l’Insee. Ils touchent en moyenne 6 835 euros net par mois. En début de carrière, le généraliste touche un revenu mensuel moyen de 5 825 euros. Les salaires restent plus élevés dans le privé ou si le médecin est professeur ou chef de service.

Quelles sont les possibilités d'exercice du métier après des études de médecine ?

Les études de médecine ouvrent sur des carrières variées. Le métier de médecin peut s’exercer dans un cabinet en libéral, à l’hôpital, à l’université ou au sein d’institutions publiques et privées.

Exercer son métier de médecin dans un service hospitalier

La médecine hospitalière est plus technique. Ainsi, la plupart des médecins travaillant dans les hôpitaux publics exercent leur métier en tant que spécialistes (pédiatre, cancérologue, dermatologue, cardiologue). Toutefois, les médecins généralistes peuvent également faire des vacations. Le professionnel de santé pourra aussi y être médecin urgentiste dans les services d’urgences ou au sein du SAMU ou du SMUR.

Exercer le métier de médecin entre l’hôpital et l’université

Après leur internat, les médecins peuvent choisir de s’orienter vers une carrière hospitalo-universitaire. Leur travail revêt alors une triple mission. Les médecins sont responsables d’une unité de soins à l’hôpital, enseignants à l’université et chercheurs dans un laboratoire. Pour accéder à ces carrières, les médecins doivent avoir obtenu un doctorat en sciences et faire un stage clinique et de recherche à l’étranger.

Devenir médecin de l’Éducation nationale, du travail ou militaire

En France, les médecins peuvent rejoindre des institutions de la fonction publique. Ils exerceront en tant que médecins de l’Éducation nationale (scolaire), du travail ou des armées, et seront salariés par les différents ministères. L’attractivité des études de médecine ne se dément pas. Pourtant, le chemin pour devenir médecin est long et très sélectif. D’après le service statistique du ministère de l’Enseignement supérieur, seul un étudiant sur quatre parvient à rejoindre les filières de santé du premier coup. Bien se préparer en amont, via une prépa santé par exemple, reste crucial.
Les études de médecine ouvrent sur des carrières variées. Le métier de médecin peut s’exercer dans un cabinet en libéral, à l’hôpital, à l’université ou au sein d’institutions publiques et privées.

Exercer son métier de médecin dans un service hospitalier

La médecine hospitalière est plus technique. Ainsi, la plupart des médecins travaillant dans les hôpitaux publics exercent leur métier en tant que spécialistes (pédiatre, cancérologue, dermatologue, cardiologue). Toutefois, les médecins généralistes peuvent également faire des vacations. Le professionnel de santé pourra aussi y être médecin urgentiste dans les services d’urgences ou au sein du SAMU ou du SMUR.

Exercer le métier de médecin entre l’hôpital et l’université

Après leur internat, les médecins peuvent choisir de s’orienter vers une carrière hospitalo-universitaire. Leur travail revêt alors une triple mission. Les médecins sont responsables d’une unité de soins à l’hôpital, enseignants à l’université et chercheurs dans un laboratoire. Pour accéder à ces carrières, les médecins doivent avoir obtenu un doctorat en sciences et faire un stage clinique et de recherche à l’étranger.

Devenir médecin de l’Éducation nationale, du travail ou militaire

En France, les médecins peuvent rejoindre des institutions de la fonction publique. Ils exerceront en tant que médecins de l’Éducation nationale (scolaire), du travail ou des armées, et seront salariés par les différents ministères. L’attractivité des études de médecine ne se dément pas. Pourtant, le chemin pour devenir médecin est long et très sélectif. D’après le service statistique du ministère de l’Enseignement supérieur, seul un étudiant sur quatre parvient à rejoindre les filières de santé du premier coup. Bien se préparer en amont, via une prépa santé par exemple, reste crucial.

Demande
de bourse d'étude

Diploma Santé met en place un programme de bourse visant à offrir jusqu’à l’intégralité des frais de scolarité pour la formule complète de Prépa PASS.

Les autres articles

Télécharger notre brochure

Prendre rendez-vous

Demande de bourse

Télécharger les fiches de cours

Mise en relation

Analyser vos résultats Parcoursup PASS/LAS pour faire les bons choix - Samedi 01 juin à 14h

Télécharger la brochure